2017 & 2018
Pas de traversées en ferry depuis 2 ans et curieusement c'est un aspect de mes voyages en Grèce qui me manque. Cette année je retourne en Crète et cette fois-ci je vais à l'Ouest du côté de Chania en octobre (le premier était un court séjour l'année dernière pour décuvrir la région depuis Heraklion, dont le plateau du Lassithi). Un vol direct depuis Genève est donc le plus simple. Mais Si vous avez la chance de vivre cette expérience, je vous souhaite qu'elle reste mémorable!

IMGP0714

2016
Cette année encore je vais avoir l'opportunité de faire quelques traversées en ferry. C'est un réel plaisir et pour ceux/celles qui comme moi sont sujets au mal de mer, il n'y a vraiment rien à craindre. Les ferries classiques sont très stables. 

Pour de plus amples informations sur les liaisons entre le continent et les différentes îles, consultez GTP.gr (Greek Travel Pages) ainsi que la page "liaisons maritimes" sur ce blog.

2015
Bien qu'il soit possible de rejoindre certaines îles en avion, s'y rendre en bateau est à mon avis une expérience de voyage dont il ne faut pas se priver et qui fait partie intégrante de la découverte des îles grècques.

A bord du NHOS Mykonos

Les ferries classiques des compagnies Blue Star Ferries et Hellenic Seaways (qui ont d'autres types de bateau dans leur flotte) sont très confortables et permettent de profiter du voyage sans le sentiment de confinement dans un avion. La classe éco permet de s'installer n'importe où dans les espaces publics, sur le pont ou dans l'un des salons intérieurs. Pour quelques euros de plus, on peut réserver un fauteui numéroté, ce qui est plus confortable surtout si on a plusieurs heures de traversée.

A bord on peut circuler librement, picniquer, se restaurer auprès d'un des restaurants/cafétérias ou simplement se laisser porter par les émotions d'un "voyage au long cours". 

Espace libre sur le pontFauteuil numéroté Une escale à Samos

Les escales offrent toujours un spectacle animé, qui donne un sentiment unique de faire vraiment partie d'un voyage (que je ne ressens pas toujours lorsque je prends l'avion). Des vues superbes, des images à immortaliser, pour se fabriquer de jolis souvenirs ou encore pour se donner des envies de futures destinations (comme Samos avant ma destination finale cette année: Fourni-Korseon).

Fourni-Kerseon en vue...

 

A l'approche de Samos

Fourni-Kerseon